Article de blogue

Accroître l’efficacité et la rentabilité de votre ligne de production grâce à l’industrie 4.0

plan 2

Les données d’une ligne de production cachent une mine d’or d’informations, mais sont malheureusement souvent sous-exploitées. Bien compilées et analysées, elles deviennent l’élément propulseur pour l’atteinte de vos objectifs.

La transformation numérique est de plus en plus en tête de liste des priorités des PMEs manufacturières. Les subventions gouvernementales affluent en ce sens pour encourager le virage numérique, et de plus en plus d’entreprises se lancent dans un tel projet.

Passer son usine dans l’industrie 4.0, c’est donner un nouveau souffle à ses opérations et amène de nombreux avantages sur le long terme pour la pérennité des opérations. Voici concrètement comment un virage numérique peut accroître l’efficacité et la rentabilité de votre ligne de production.

En automatisant des processus manuels

Attention, automatiser les processus n’est pas nécessairement la solution magique à la pénurie de main-d’œuvre. En effet, une étude démontre qu’au contraire, l’arrivée de la technologie dans le monde manufacturier a plutôt eu comme effet de créer des emplois. Longtemps associé à un travail manuel, le domaine manufacturier recherche désormais une main-d’œuvre avec un profil de compétences beaucoup plus axé sur les technologies.

Automatiser les processus manuels demeure néanmoins une bonne solution pour remédier à une main-d’œuvre de plus en plus rare et moins intéressée par des tâches manuelles répétitives. Automatiser les processus manuels permet ainsi d’affecter les employés à d’autres tâches et ainsi d’optimiser l’engagement et le potentiel des employés déjà en poste.

L’automatisation des processus permet aussi d’obtenir les données plus rapidement. Par exemple, une entreprise agroalimentaire a éliminé la collecte et la transcription manuelle de ses données d’échantillon. Désormais, cette collecte d’information est automatisée. Il n’y a plus de délai entre le moment où la donnée de l’échantillon est saisie et celui où elle est lue par les responsables qualité. Dans cette situation, l’automatisation vient aussi éliminer le risque d’erreur humaine occasionné lors de l’écriture. L’employé qui effectuait la prise de l’échantillon a été affecté à de nouvelles tâches à valeur ajoutée pour l’entreprise.

L’automatisation permet également de réduire les coûts d’exploitation. En effet, le coût associé à l’employé qui prenait l’échantillon était perçu comme des frais récurrents directs à la production. L’automatisation amène sans contredit un coût, mais ce dernier est unique et le retour sur investissement se perçoit assez rapidement.

En se dotant d’indicateurs de performance calculés en temps réel

Overall Equipment Effectiveness (OEE) ou Taux de rendement global (TRG)

Votre meilleure alliée : la mesure en temps réel du taux d’efficacité globale des équipements, « Overall Equipment Effectiveness » (OEE), également connu sous l’acronyme TRG « taux de rendement global ». Voilà une donnée essentielle pour toute entreprise manufacturière.

Exprimé en pourcentage, cet indicateur de performance aide à cibler les actions d’amélioration les plus stratégiques pour une PME manufacturière, telles que l’élimination d’un goulot d’étranglement sur sa ligne de production.

La force du OEE réside dans le fait qu’il tient compte simultanément des trois principaux ratios d’efficacité manufacturière : le ratio de disponibilité, le ratio de performance et le ratio de qualité.

OEE (%) = Disponibilité (%) x Performance (%) x Qualité (%)

Une mesure de OEE de 100 % signifie que seules de bonnes pièces sont fabriquées, aussi rapidement que possible, sans temps d’arrêt. Dans l’industrie, un score OEE de 85 % est considéré comme excellent.

Améliorer la compréhension de son OEE grâce à l’industrie 4.0

Connaître son OEE est une chose, mais l’industrie 4.0 permet de pousser l’analyse du résultat à un autre niveau et d’obtenir une vue en temps réel des activités de la ligne de production.

Les solutions d’aujourd’hui permettent de connaître rapidement et de façon précise les causes exactes d’arrêt d’une machine et de rejet des items, en plus d’estimer l’impact financier.

Solutions d’aide à la prise de décision

Les systèmes de contrôle et d’acquisition de données (SCADA) et les systèmes d’exécution de la fabrication (MES) modernes permettent la surveillance et le contrôle d’une usine entière à partir de n’importe où. De nombreuses solutions existent sur le marché, que ce soit pour petit ou grand budget, usine en démarrage ou d’envergure, et peuvent facilement être intégrées et personnalisées selon vos réalités.

Débuter un virage numérique par l’intégration de solutions d’aide à la prise de décision à même la ligne de production, c’est se doter d’indicateurs de performance précis dans une optique d’amélioration continue de ses opérations.

En détectant où se trouve réellement le goulot d’étranglement

L’ère de transformation numérique actuelle, soit l’industrie 4.0, offre les outils nécessaires pour visionner les données de la ligne de production. En effet, il est maintenant possible de voir, en temps réel, sur un ordinateur, une tablette ou un téléphone intelligent l’état de sa ligne de production via des tableaux de bord colorés et conviviaux.

L’archivage de plusieurs milliers de données à chaque seconde rend possible l’affichage de courbes de tendances et l’analyse des données historiques. Les échanges de données bidirectionnelles en temps réel avec les systèmes d’aide à la prise de décision permettent par exemple de cibler l’endroit exact où se trouve le goulot d’étranglement.

L’industrie 4.0 amène une véritable valeur ajoutée pour les entreprises manufacturières.

Grâce à aux outils de gestion de la performance et aux solutions d’aide à la prise de décisions intégrés à même la ligne de production, les responsables d’usine ont un meilleur accès aux données et sont en mesure de mieux comprendre la nature des opérations pour prendre action là où ça compte. Prêt à débuter un virage vers le 4.0? Contactez notre équipe.